One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035

This lot has been removed from the website, please contact customer services for more information

Lot 245*
1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet

Sold for € 189,750 (US$ 213,962) inc. premium
One of fewer than a dozen known survivors
1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet
Coachwork by Carrosserie Chausson

Chassis no. 93035
•Desirable short-chassis model
•Swiss from new
•Present ownership since 1961
•Restored in 1965
•Kept garaged, unused, since the 1980s
•Offered for restoration

Footnotes

  • On the dissolution of the Sunbeam-Talbot-Darracq combine in 1935, automobile engineer Major A F 'Tony' Lago bought the Darracq factory at Suresnes and continued production, selling his cars as Darracqs in the UK and Talbots in France. The revitalised marque embraced both sports car and Grand Prix racing, and in 1937 achieved victories in the French Grand Prix and the Tourist Trophy; from then onwards it was an uphill struggle against the state-subsidised might of the German and Italian opposition. There were, however, many notable successes in the immediate post-war years, including three Grand Prix wins for French Champion Louis Rosier.

    The first Lago-built cars retained the existing X-braced, independently front suspended chassis but were powered by new six-cylinder engines designed by engineer Walter Becchia. 'Baby', 'Minor', 'Major', and 'Master' models of varying wheelbase lengths up to 3,450mm were produced, while a 2.4-litre four-cylinder model was offered on the French market only. Lago had assisted in the development of the Wilson pre-selector gearbox in England, and this form of transmission was retained on the larger models.

    Right-hand drive, like all quality French sports cars of the pre-WW2 era, this 4.0-litre example is one of the most desirable of T23s. '93035' is a 'Baby' model on the shorter (2,980mm wheelbase) chassis and one of fewer than a dozen of this series known to still exist. Finished in white (originally dark blue) with black soft-top and matching interior, this car was delivered new in Switzerland and has always stayed there (in Bern). The accompanying Registre Talbot document (issued 1997) lists three previous owners and the car's different registration numbers in the 1950s.

    Acquired by the current owner in 1961, the Talbot was restored in 1965 and then used regularly until circa 1976; it then mostly stayed in the garage and has not been driven since the early 1980s. Sadly, the owner died last May and the car is now offered for sale by his children as a restoration project.

    Typical of a Swiss-domiciled car, the Talbot is very clean and a good basis for restoration. The interior is good and has a nice patina, while the engine is clean and appears in good condition. Accompanying documentation consists of Swiss registration papers; the aforementioned Registre Talbot entry; and various archive photographs of the car carrying the late owner's 'BE 229683' numberplate.

    Talbot Lago ranks alongside Bugatti, Delage, Delahaye, and Hispano Suiza in the pantheon of great French marques, and T23 chassis number '93035' represents a rare opportunity to acquire a fine example of one of the most prized of collectible European classics.

    Please note this motor car is subject to the reduced local import tax should it remains in the EU.

    Bonhams is the guarantor of the customs duties and taxes clearance: consequently, this motor car cannot be released to the buyer or his transporter immediately after the sale.

    Talbot-Lago T23 Baby 4 litres cabriolet 1938
    Carrosserie Chausson
    Châssis n° 93035

    •Séduisant modèle à châssis court
    •Moins d'une douzaine de survivants
    •Conduite à droite
    •En Suisse depuis son origine
    •Aux mains du même propriétaire depuis 1961
    •Restaurée en 1965
    •Remisée et inutilisée depuis les années 1980
    •Vendue pour restauration

    Lors du démantèlement du groupe Sunbeam-Talbot-Darracq en 1934, l'ingénieur automobile, le major A. F. « Tony » Lago, racheta l'usine Darracq de Suresnes et reprit la construction d'automobiles qu'il vendit sous le nom de Darracq au Royaume-Uni et de Talbot en France. La marque ressuscitée fabriquait aussi bien des voitures de sport que des modèles de Grand Prix et remporta le Grand Prix de France et le Tourist Trophy en 1937. À partir de ce moment, une lutte effrénée s'engagea contre les rivales allemandes et italiennes, soutenues par des fonds gouvernementaux. Il y eut également de nombreux succès notoires dans l'immédiat après-guerre, notamment trois victoires en Grand Prix pour le champion français Louis Rosier.

    Les premières voitures construites par Lago conservaient le châssis à croisillons et la suspension avant indépendante, mais recevait de nouveaux moteurs six cylindres, conçus par l'ancien ingénieur de Fiat, Walter Brecchia. Les modèles « Baby », « Minor », « Major » et « Master », construits sur différents empattements jusqu'à 3,45 m étaient proposés, alors qu'un quatre cylindres 2,4 litres était réservé au seul marché français. Lago avait participé au développement de la transmission pré-sélective Wilson en Angleterre qui était réservée aux modèles les plus puissants.

    Équipée d'une conduite à droite, comme toutes les voitures de luxe françaises d'avant-guerre, ce modèle 4 litres est l'un des plus séduisants exemplaires de T23. 93035 est une Baby construite sur le châssis court (2,98 m d'empattement) dont moins d'une douzaine de cette série existent encore. Aujourd'hui blanche (elle était à l'origine bleu foncé) avec capote noire et intérieur assorti, la voiture a été livrée neuve en Suisse où elle est toujours restée (à Berne). Le document du Registre Talbot qui l'accompagne (daté de 1997) mentionne trois propriétaires précédents et ses différentes immatriculations dans les années 1950.
    Acquise par l'actuel propriétaire en 1961, la Talbot a été restaurée en 1965 puis utilisée régulièrement jusqu'à peu près en 1976. Elle a depuis été remisée la plupart du temps et n'a pas été conduite depuis le début des années 1980. Malheureusement, son propriétaire est décédé en mai dernier et la voiture est aujourd'hui proposée à la vente par ses enfants comme projet de restauration.

    Typique des voitures conservées en Suisse, cette Talbot est très soignée et fera une bonne base de restauration. L'intérieur est en bon état et présente une belle patine, tandis que le moteur est propre et semble en bon état également. Les documents qui l'accompagnent comprennent ses papiers d'immatriculation suisse, l'extrait du registre Talbot mentionné plus haut et différentes photographies d'archives de la voiture avec la plaque d'immatriculation BE 229683 de son défunt propriétaire.

    Les Talbot-Lago sont de la trempe des Bugatti, Delage, Delahaye et Hispano-Suiza dans le panthéon des grandes marques françaises et le châssis T23 numéro 93035 représente une rare opportunité d'acquérir un magnifique exemplaire de l'une des grandes classiques européennes les plus convoitées.

    Moins d'une douzaine d'exemplaires encore connu
    Talbot-Lago T23 Baby 4 litres cabriolet 1938
    Carrosserie Chausson
    Châssis n° 93035

    •Séduisant modèle à châssis court
    •Conduite à droite
    •En Suisse depuis son origine
    •Aux mains du même propriétaire depuis 1961
    •Restaurée en 1965
    •Remisée et inutilisée depuis les années 1980
    •Vendue pour restauration

    Lors du démantèlement du groupe Sunbeam-Talbot-Darracq en 1934, l'ingénieur automobile, le major A. F. « Tony » Lago, racheta l'usine Darracq de Suresnes et reprit la construction d'automobiles qu'il vendit sous le nom de Darracq au Royaume-Uni et de Talbot en France. La marque ressuscitée fabriquait aussi bien des voitures de sport que des modèles de Grand Prix et remporta le Grand Prix de France et le Tourist Trophy en 1937. À partir de ce moment, une lutte effrénée s'engagea contre les rivales allemandes et italiennes, soutenues par des fonds gouvernementaux. Il y eut également de nombreux succès notoires dans l'immédiat après-guerre, notamment trois victoires en Grand Prix pour le champion français Louis Rosier.

    Les premières voitures construites par Lago conservaient le châssis à croisillons et la suspension avant indépendante, mais recevait de nouveaux moteurs six cylindres, conçus par l'ancien ingénieur de Fiat, Walter Brecchia. Les modèles « Baby », « Minor », « Major » et « Master », construits sur différents empattements jusqu'à 3,45 m étaient proposés, alors qu'un quatre cylindres 2,4 litres était réservé au seul marché français. Lago avait participé au développement de la transmission pré-sélective Wilson en Angleterre qui était réservée aux modèles les plus puissants.

    Équipée d'une conduite à droite, comme toutes les voitures de luxe françaises d'avant-guerre, ce modèle 4 litres est l'un des plus séduisants exemplaires de T23. 93035 est une Baby construite sur le châssis court (2,98 m d'empattement) dont moins d'une douzaine de cette série existent encore. Aujourd'hui blanche (elle était à l'origine bleu foncé) avec capote noire et intérieur assorti, la voiture a été livrée neuve en Suisse où elle est toujours restée (à Berne). Le document du Registre Talbot qui l'accompagne (daté de 1997) mentionne trois propriétaires précédents et ses différentes immatriculations dans les années 1950.

    Acquise par l'actuel propriétaire en 1961, la Talbot a été restaurée en 1965 puis utilisée régulièrement jusqu'à peu près en 1976. Elle a depuis été remisée la plupart du temps et n'a pas été conduite depuis le début des années 1980. Malheureusement, son propriétaire est décédé en mai dernier et la voiture est aujourd'hui proposée à la vente par ses enfants comme projet de restauration.

    Typique des voitures conservées en Suisse, cette Talbot est très soignée et fera une bonne base de restauration. L'intérieur est en bon état et présente une belle patine, tandis que le moteur est propre et semble en bon état également. Les documents qui l'accompagnent comprennent ses papiers d'immatriculation suisse, l'extrait du registre Talbot mentionné plus haut et différentes photographies d'archives de la voiture avec la plaque d'immatriculation BE 229683 de son défunt propriétaire.

    Les Talbot-Lago sont de la trempe des Bugatti, Delage, Delahaye et Hispano-Suiza dans le panthéon des grandes marques françaises et le châssis T23 numéro 93035 représente une rare opportunité d'acquérir un magnifique exemplaire de l'une des grandes classiques européennes les plus convoitées.

    Veuillez noter que si cette voiture reste dans la Communauté Européenne elle sera soumise à une taxe d'importation au taux réduit de la TVA à l'importation locale.

    Bonhams restant le garant des droits et taxes douanières, cette voiture ne pourra donc pas être récupérée par l'acheteur ou son transporteur immédiatement après la vente.

Saleroom notices

  • Please note that owing to its similarities to factory design, it is likely that this is a factory body lightly embellished by Chausson at some point in its career. Merci de noter qu'en raison des similitudes avec un dessin d'usine, il est possible que cette auto ait subi quelques modifications esthétiques par Chausson à un moment donné de sa vie.
Contacts
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
One of fewer than a dozen known survivors,1938 Talbot Lago T23 'Baby' 4.0-Litre Cabriolet  Chassis no. 93035
Auction information

This auction is now finished. If you are interested in consigning in future auctions, please contact the specialist department. If you have queries about lots purchased in this auction, please contact customer services.

Buyers' Obligations

ALL BIDDERS MUST AGREE THAT THEY HAVE READ AND UNDERSTOOD BONHAMS' CONDITIONS OF SALE AND AGREE TO BE BOUND BY THEM, AND AGREE TO PAY THE BUYER'S PREMIUM AND ANY OTHER CHARGES MENTIONED IN THE NOTICE TO BIDDERS. THIS AFFECTS THE BIDDERS LEGAL RIGHTS.

If you have any complaints or questions about the Conditions of Sale, please contact your nearest customer services team.

Buyers' Premium and Charges

Buyers' Premium and Charges for Motor Cars

Buyer's Premium Rates
15% of the Hammer Price
TVA at the current rate of 20% will be added to the Buyer's Premium and charges.

Buyers' Premium and Charges for Automobilia
Buyers Premium Rates
25% up to 150,000 of hammer price, 20% from 150,001 up to 2,000,000 of hammer price, 12,5% thereafter

Shipping Notices

For information and estimates on domestic and international shipping as well as export licenses please contact Bonhams Shipping Department.

Lot symbols
* Import low rate

VAT on imported items at a reduced rate of 5.5% on the hammer price and the prevailing rate on buyer's premium if the car remains in EU.

TVA sur les objets importés à un taux réduit de 5.5% sur le prix d'adjudication et un taux en vigueur sur la prime d'achat dans le cas où la voiture reste dans l'Union Européenne.