1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984
Lot 144
1999 Ferrari 550 Maranello Coupé
Sold for € 132,250 (US$ 153,158) inc. premium

Lot Details
1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984 1999 Ferrari 550 Maranello Coupé  Chassis no. ZFFZR49B000M4984
1999 Ferrari 550 Maranello Coupé
Chassis no. ZFFZR49B000M4984
•Delivered new in Italy
•Formerly part of an important private collection of Ferraris
•Service history
•Believed genuine circa 2,000 kilometres from new

Footnotes

  • 'The Maranello needs no excuses: it is right-minded, a return to traditional values, albeit values and standards that tower high above those set by the Daytona when it shuffled off to extinction a quarter of a century ago.' – Car magazine.

    With the introduction of the 550 Maranello in 1997, Ferrari returned to its tradition of building front-engined V12 sports cars, resurrecting a line that had remained dormant since the demise of the 365 GTB/4 'Daytona' in 1974. The heart of any Ferrari is its engine, and the 550 Maranello's 48-valve, 5.5-litre V12 developed 485bhp at 7,000rpm, some 100-or-so horsepower more than the Daytona's. Ferrari had discovered long ago that providing optimum balance in a front-engined sports car necessitated the use of a rear transaxle, and the Maranello's came with six speeds. The power train was housed in a tubular steel chassis, to which was attached aluminium coachwork, while the all-independent suspension incorporated dual-mode (normal/sports) damping, switch-selectable by the driver, which was complemented by speed-sensitive power-assisted steering.

    Styled by Pininfarina like its illustrious 'Daytona' predecessor, the 550 Maranello was similarly proportioned, adopting the classical combination of long bonnet, small cabin and truncated tail. The body's aerodynamics were developed in the wind tunnel, where hours of testing ensured that the minimum of drag was combined with constant downforce regardless of set up, an important consideration in a 200mph road car. Styling details such as the bonnet air scoop and hot air outlets behind the front wheelarches recalled the great competizione Ferraris of the past, in particular the immortal 250 GTO, while the tail incorporated Ferrari's characteristic twin circular lights.

    This stunning 550 Maranello in 'Argento Nürburgring' with black leather interior was first registered on 1st February 1999 in Italy to a well known Ferrari enthusiast, joining his stable of Ferraris which included over the years a 288 GTO, F40, F50, and Enzo as well as a 550 Barchetta. Two of his company's subsidiaries - Pisa Ceramiche and Mirage - acted as sponsors for the Benetton and Williams Formula 1 teams during the 1996/97 season.

    The car was serviced by the official Ferrari dealer, Motor Service SrL of Modena, and it has been noted that the four magnesium wheels were replaced at the service on 4th March 2003 when the odometer reading was recorded as 1,650 kilometres. Another service was carried out on 7th October 2010, at which time the timing belts were replaced. The current owner, who purchased the Ferrari in November 2017, had it serviced again at Motor Service on 1st December 2017, and once again the all-important timing belts were changed. At that point the odometer reading was 2,044 kilometres. Furthermore, the interior switches were repainted as the original plastic had become sticky, a well-known fault of Ferraris from this period. At the time of photographing, the odometer reading was 2,080 kilometres, which is believed to be correct.

    This beautifully presented 550 Maranello comes with its original tool kit, original indoor Ferrari dust cover, original service book and owner's manual, Italian registration documents, and the invoice for the last service.

    Ferrari 550 Maranello Coupé 1999
    Châssis n° ZFFZR49B000M4984

    •Vendue neuve en Italie
    •Provenant d'une importante collection de Ferrari privée
    •Dossier d'entretien
    •Environ 2 000 km parcourus depuis l'origine (estimation)

    « La Maranello ne sollicite aucune indulgence : elle est honnête et revient aux valeurs traditionnelles, mais des valeurs et des références bien au-dessus de celles de la Daytona quand celle-ci s'éteignit il y a vingt-cinq ans. » Car Magazine

    En lançant la 550 Maranello en 1997, Ferrari renoua avec sa tradition de construction de modèles de sport à moteur V12 à l'avant en ressuscitant une lignée mise en sommeil depuis la disparition de la 365 GTB/4 Daytona en 1974. Le cœur de toute Ferrrari est son moteur et le V12 à 48 soupapes de 5, 5 litres de la 550 Maranello développait 485 ch à 7 000 tr/min, soit une bonne centaine de plus que celui de la Daytona. Depuis longtemps, Ferrrai avait découvert que l'équilibre optimum d'une voiture à moteur avant nécessitait le montage à l'arrière d'une boîte-pont (transaxle) et la Maranello fut dotée de six rapports. Le groupe motopropulseur était installé dans un châssis tubulaire en acier sur lequel venait se greffer une carrosserie en aluminium, tandis que la suspension à quatre roues indépendantes offrait au choix du conducteur deux modes d'amortissement (normal et sport), complétée par un système de direction à assistance variable en fonction de la vitesse.

    Dessinée par Pininfarina comme la Daytona, son illustre devancière, la 550 Maranello présentait des proportions similaires avec l'adoption de la combinaison classique d'un long capot, d'un habitacle court et d'un arrière tronqué. L'aérodynamique de la caisse avait été mise au point en soufflerie, des heures d'essais ayant permis d'abaisser le coefficient de traînée tout en générant un appui constant indépendamment des réglages – un facteur important pour une automobile capable de rouler à 320 km/h. Des détails de style comme la prise d'air sur le capot et les extracteurs d'air chaud en arrière des passages de roue avant rappelaient les grandes Ferrari de compétition du passé, notamment l'immortelle 250 GTO, tandis que l'arrière présentait les traditionnels lampes arrière rondes caractéristiques des Ferrari.

    Cette étonnante 550 Maranello peinte en « Argento Nürburgring » avec intérieur en cuir noir, immatriculée la première fois en Italie le 1er février 1999 au nom d'un amateur de Ferrari très connu, rejoignit son écurie de la marque qui s'enrichit au fil des années des 288 GTO, F40, F50 et Enzo ainsi qu'une 550 Barchetta. Deux des filiales de son groupe – Pisa Ceramiche et Mirage – intervenaient comme sponsors des écuries de F1 Benetton et Williams au cours des saisons 1996/97.

    La voiture a été suivie par le concessionnaire officiel Ferrari, Motor Service Srl, de Modène, et l'on a noté que les roues avant en magnésium avaient été remplacées lors de l'entretien du 4 mars 2003 alors que le compteur indiquait 1 650 km. Un autre entretien a été effectué le 7 octobre 2013 avec changement des courroies de distribution. L'actuel propriétaire qui acquit la Ferrari en novembre 2017 la fit réviser par Motor Service le 1er décembre 2017, les très importantes courroies de distribution étant de nouveau remplacées. Le compteur marquait alors 2 044 km. En outre, les contacteurs intérieurs furent repeints car le plastique d'origine devenait collant, un défaut reconnu sur les Ferrari à cette époque. À la date de la photo, le compteur affichait 2 080 km, chiffre considéré comme correspondant à la réalité.

    Cette 550 Maranello en superbe état est accompagnée de sa trousse d'outillage d'origine, de sa housse d'intérieur Ferrrari, de son livret d'entretien et de son manuel d'utilisation d'origine, des documents d'immatriculation italiens et de la facture du dernier entretien.

    Ferrari 550 Maranello Coupé 1999
    Châssis n° ZFFZR49B000M4984

    •Vendue neuve en Italie
    •Provenant d'une importante collection de Ferrari privée
    •Dossier d'entretien
    •Environ 2 000 km parcourus depuis l'origine

    « La Maranello ne sollicite aucune indulgence : elle est honnête et revient aux valeurs traditionnelles, mais des valeurs et des références bien au-dessus de celles de la Daytona quand celle-ci s'éteignit il y a vingt-cinq ans. » Car Magazine

    En lançant la 550 Maranello en 1997, Ferrari renoua avec sa tradition de construction de modèles de sport à moteur V12 à l'avant en ressuscitant une lignée mise en sommeil depuis la disparition de la 365 GTB/4 Daytona en 1974. Le cœur de toute Ferrrari est son moteur et le V12 à 48 soupapes de 5, 5 litres de la 550 Maranello développait 485 ch à 7 000 tr/min, soit une bonne centaine de plus que celui de la Daytona. Depuis longtemps, Ferrrai avait découvert que l'équilibre optimum d'une voiture à moteur avant nécessitait le montage à l'arrière d'une boîte-pont (transaxle) et la Maranello fut dotée de six rapports. Le groupe motopropulseur était installé dans un châssis tubulaire en acier sur lequel venait se greffer une carrosserie en aluminium, tandis que la suspension à quatre roues indépendantes offrait au choix du conducteur deux modes d'amortissement (normal et sport), complétée par un système de direction à assistance variable en fonction de la vitesse.

    Dessinée par Pininfarina comme la Daytona, son illustre devancière, la 550 Maranello présentait des proportions similaires avec l'adoption de la combinaison classique d'un long capot, d'un habitacle court et d'un arrière tronqué. L'aérodynamique de la caisse avait été mise au point en soufflerie, des heures d'essais ayant permis d'abaisser le coefficient de traînée tout en générant un appui constant indépendamment des réglages – un facteur important pour une automobile capable de rouler à 320 km/h. Des détails de style comme la prise d'air sur le capot et les extracteurs d'air chaud en arrière des passages de roue avant rappelaient les grandes Ferrari de compétition du passé, notamment l'immortelle 250 GTO, tandis que l'arrière présentait les traditionnels lampes arrière rondes caractéristiques des Ferrari.

    Cette étonnante 550 Maranello peinte en « Argento Nürburgring » avec intérieur en cuir noir, immatriculée la première fois en Italie le 1er février 1999 au nom d'un amateur de Ferrari très connu, rejoignit son écurie de la marque qui s'enrichit au fil des années des 288 GTO, F40, F50 et Enzo ainsi qu'une 550 Barchetta. Deux des filiales de son groupe – Pisa Ceramiche et Mirage – intervenaient comme sponsors des écuries de F1 Benetton et Williams au cours des saisons 1996/97.

    La voiture a été suivie par le concessionnaire officiel Ferrari, Motor Service Srl, de Modène, et l'on a noté que les roues avant en magnésium avaient été remplacées lors de l'entretien du 4 mars 2003 alors que le compteur indiquait 1 650 km. Un autre entretien a été effectué le 7 octobre 2013 avec changement des courroies de distribution. L'actuel propriétaire qui acquit la Ferrari en novembre 2017 la fit réviser par Motor Service le 1er décembre 2017, les très importantes courroies de distribution étant de nouveau remplacées. Le compteur marquait alors 2 044 km. En outre, les contacteurs intérieurs furent repeints car le plastique d'origine devenait collant, un défaut reconnu sur les Ferrari à cette époque. À la date de la photo, le compteur affichait 2 080 km, chiffre considéré comme correspondant à la réalité.

    Cette 550 Maranello en superbe état est accompagnée de sa trousse d'outillage d'origine, de sa housse d'intérieur Ferrrari, de son livret d'entretien et de son manuel d'utilisation d'origine, des documents d'immatriculation italiens et de la facture du dernier entretien.

Saleroom notices

  • Please be advised that due to the age and limited number of kilometres recorded on the odometer, this Lot will incur a TVA (VAT) liability upon registration in the EU. The TVA (VAT) payable will be the rate prevailing in the country of registration applied to the total invoice amount, plus any applicable transport charges. Veuillez noter qu'en raison de l'année de la voiture et du nombre de kilomètres enregistrés sur le compteur, ce lot sera soumis à une TVA redevable au moment de l'immatriculation en Europe. La TVA à payer sera celle au taux en vigueur dans le pays d'immatriculation sur le montant total de la facture plus tous les frais de transport applicables. Please note that the chassis number stamped on the car and on the paperwork is ZFFZR49B000114984 and not ZFFZR49B000M4984 as stated in the online and printed catalogue. Veuillez noter que le numéro de châssis de cette voiture est ZFFZR49B000114984 et non ZFFZR49B000M4984 comme mentionné en ligne et au catalogue.
Activities
Auction information

This auction is now finished. If you are interested in consigning in future auctions, please contact the specialist department. If you have queries about lots purchased in this auction, please contact customer services.

Buyers' Obligations

ALL BIDDERS MUST AGREE THAT THEY HAVE READ AND UNDERSTOOD BONHAMS' CONDITIONS OF SALE AND AGREE TO BE BOUND BY THEM, AND AGREE TO PAY THE BUYER'S PREMIUM AND ANY OTHER CHARGES MENTIONED IN THE NOTICE TO BIDDERS. THIS AFFECTS THE BIDDERS LEGAL RIGHTS.

If you have any complaints or questions about the Conditions of Sale, please contact your nearest customer services team.

Buyers' Premium and Charges

BUYERS' PREMIUM AND CHARGES
Under the Buyer's Agreement, a premium (the Buyer's Premium) is payable to us by the Buyer in accordance with the terms of the Buyer's Agreement and at rates set out below, calculated by reference to the Hammer Price and payable in addition to it. Storage charges and Expenses are also payable by the Buyer as set out in the Buyer's Agreement

All the sums payable to us by the Buyer are subject to VAT

For this Sale the following rates of Buyer's Premium will be payable by Buyers of Lots:

Motor Cars and Automobilia
15% of the Hammer Price

Some lots may be subject to VAT on the Hammer Price. These lots will be clearly marked with the relevant symbol printed beside the lot number in the catalogue.

Shipping Notices

For information and estimates on domestic and international shipping as well as export licences please contact Bonhams Shipping Department.

Contacts
  1. Philip Kantor
    Specialist - Motor Cars
    Bonhams
    Work
    Boulevard Saint-Michel 101
    Brussels, Belgium 1040
    Work +33 1 42 61 10 11
    FaxFax: +33 1 42 61 10 15
Similar Items