Citroën DS 21 décapotable 1969

This lot has been removed from the website, please contact customer services for more information

Lot 122
Citroën DS 21 décapotable 1969

Sold for € 184,000 (US$ 207,349) inc. premium
Citroën DS 21 décapotable 1969
Carrosserie Henri Chapron
Châssis n° 4642052
Carrosserie n° 9347

•Livrée neuve en Allemagne
•Probablement moins de 100 exemplaires construits
•Deux propriétaires seulement (le second depuis 1979)
•Entièrement d'origine, châssis, carrosserie, couleurs, moteur, intérieur
•Immatriculée en Europe

Comme il l'avait fait vingt et un ans auparavant avec la révolutionnaire « Traction avant », Citroën étonnait à nouveau le monde en 1955, en lançant sa DS à la ligne futuriste. L'aspect spectaculaire de la nouvelle venue avait été dicté par les besoins de l'efficacité aérodynamique, alors que sous la carrosserie profilée aux allures de requin, on trouvait une suspension indépendante hydropneumatique à assiette constante aux quatre roues, des freins, un embrayage et une direction assistés. Aucune autre voiture européenne n'allait égaler le confort de la DS pendant plusieurs années, la supériorité de la suspension hydropneumatique de Citroën, en avance sur son temps, étant attestée par sa survivance sur les modèles haut de gamme de la marque encore aujourd'hui. Le moteur original de la DS, un 1 911 cm3 à soupapes en tête à course longue fut remplacé en 1966 par un moteur à course courte de 1 985 cm3 également proposé dans des versions 2 175 cm3 et 2 347 cm3, les autres modifications apportées à la DS étant des phares orientables, l'injection et une boîte cinq vitesses.

Les autres modèles de DS proposés étaient l'ID (une version simplifiée meilleure marché), l'immense break Safari et la décapotable deux portes, cette dernière dotée d'une carrosserie Henri Chapron. Le premier modèle de cabriolet de Chapron était construit indépendamment de Citroën, mais le constructeur finit par donner son accord. Henri Chapron débuta sa carrière dans l'industrie automobile comme apprenti sellier dans divers ateliers de la région parisienne. En 1919 il monta sa propre affaire dans une banlieue huppée de Paris, à Neuilly -sur-Seine, où sa principale activité consistait à recarrosser des voitures qui avaient été réquisitionnées en temps de guerre par le gouvernement français. Chapron déménagea dans des locaux plus grands à Levallois-Perret en 1923 et devint le carrossier officiel des coaches et cabriolets Delage et Delahaye, puis poursuivit en carrossant beaucoup des plus élégantes automobiles françaises et européennes de l'entre-deux-guerre.

Malgré une demande bien moindre pour les carrosseries sur mesure après la seconde guerre, Chapron survécut grâce à ses créations pour Delahaye, Talbot et Salmson, puis passa aux carrosseries sur mesure sur des modèles monocoques lorsque les constructeurs abandonnèrent les châssis séparés traditionnels. L'arrivée de la Citroën DS en 1955 offrit à Chapron une nouvelle occasion qui allait lier à jamais son nom à cette remarquable voiture.

Le cabriolet Citroën « usine » était construit sur le châssis allongé et plus robuste du break ID. Mais le modèle ne fut jamais produit en Angleterre où les conduites à droite de Citroën furent assemblées dans l'usine de Slough jusqu'en 1966. Au total, 1 365 cabriolets « usines » furent construits, soit avec un moteur DS 19 ou un moteur DS 21 entre 1960 et 1971, tandis que Chapron en construisait 389 autres de son côté, le dernier en 1973.

Cette magnifique DS 21 modèle 1970, construite à la fin de 1969, a le tableau de bord, les sièges et les feux arrière du dernier type et est équipée de la transmission semi-automatique. On estime que moins de 100 ont été construites avec ces caractéristiques. La voiture porte le numéro de carrosserie Chapron 9347 et a été livrée neuve en Allemagne en 1970. En 1971, le propriétaire allemand déménagea à Rotterdam en Hollande où il obtint des plaques d'immatriculation hollandaise qui sont toujours sur la voiture (95-76-TE).

En 1979, le premier propriétaire vendit la Citroën à son second propriétaire, M. Anton Lauwaars, un autre résident de Rotterdam, date à laquelle elle avait parcouru environ 34.000 kilomètres (voir dossier). Promoteur immobilier bien connu, M. Lauwaars conserva la voiture jusqu'à sa mort en 2016. Elle a toujours couché au garage et n'a été conduite que durant les mois d'été. La DS a toujours été régulièrement entretenue et soumise à l'évaluation Classic Data en la possession de M. Lauwaars. Tout cela est confirmé dans le dossier, certifiant que la voiture a toujours été en très bon état, jamais oxydée ni accidentée.

Comme on pouvait s'y attendre d'une voiture qui n'a eu que deux propriétaires et a toujours été bien entretenue, elle est dans un état d'origine exceptionnel, conservant son châssis, sa carrosserie, son moteur et son intérieur d'origine. Tendu de cuir noir, l'intérieur présente une exquise patine et a reçu de nouvelles moquettes (remplacées en 2015).

Toutes les factures et les rapports de 1979 à nos jours sont vendus avec la voiture – y compris les factures de Chapron, Paris – avec le manuel, les outils, l'accoudoir optionnel et le cric d'origine, ce dernier étant lui-même un article particulièrement rare. Tournant et roulant parfaitement bien, ce cabriolet DS particulièrement séduisant n'attend que son prochain propriétaire pour se faire apprécier.

1969 Citroën DS21 Décapotable
Coachwork by Henri Chapron
Chassis no. 4642052
Body no. 9347

•Delivered new to Germany
•Believed fewer than 100 examples built
•Two owners from new (the last since 1979)
•Outstandingly original: chassis, body, colors, engine, interior
•EU-registered

Just as it had done 21 years previously with the revolutionary 'Traction Avant', Citroën stunned the world again in 1955 with the launch of the strikingly styled 'DS'. Beneath the shark-like newcomer's aerodynamically efficient, low-drag bodyshell there was all-independent, self-levelling, hydro-pneumatic suspension; plus power-operated brakes, clutch, and steering. No European car would match the DS's ride quality for several years, the fundamental soundness of Citroën's ahead-of-its-time hydro-pneumatic suspension being demonstrated by its survival in top-of-the-range models until earlier this year. The DS's original 1,911cc, overhead-valve, long-stroke engine was replaced in 1966 by a short-stroke 1,985cc unit, also available in 2,175cc and 2,347cc versions, while other DS developments included swivelling headlights, fuel injection and a five-speed gearbox.

Other models offered alongside the original DS were the ID (a simplified, cheaper version), the cavernous Safari estate and the two-door Décapotable (convertible), the latter boasting coachwork by Henri Chapron. (Chapron's first convertibles had been produced independently of Citroën, but the factory eventually gave the project its blessing). Henri Chapron started his career in the motor industry as an upholsterer's apprentice, working for various coachbuilders in the Paris area. In 1919 he started his own business in the well-to-do Parisian suburb of Neuilly-sur-Seine where his main activity was re-bodying cars that had been requisitioned in wartime by the French Government. Chapron moved to larger premises in Levallois-Perret in 1923 and became the official builder of coach and convertible models for Delage and Delahaye, going on to body many of the most elegant French and European automobiles of the inter-war period.
Despite a much-reduced demand for bespoke coachwork after WW2, Chapron survived thanks to his exemplary creations for Delahaye, Talbot and Salmson, switching to offering bespoke versions of unitary construction models when motor manufacturers began to abandon the traditional separate chassis frame. The arrival of the Citroën DS in 1955 presented Chapron with a fresh opportunity that would result in his name being forever linked with this remarkable car.

Le cabriolet Citroën « usine » était construit sur le châssis allongé et plus robuste du break ID. but the model was never produced in England, where Citroën's right-hand drive cars were assembled at its Slough factory up to 1966. Au total, 1 365 cabriolets « usines » furent construits, soit avec moteur DS 19 ou un moteur DS 21 entre 1960 et 1971, tandis que Chapron en construisait 389 autres de son côté, le dernier en 1973.

A 1970 model built late in 1969, this beautiful DS21 has the late-type dashboard, seats, and rear lights, and is equipped with the semi-automatic transmission. It is estimated that fewer than 100 were built in this specification. The car carries Chapron body number '9347' and was delivered new in Germany in 1970. In 1971, the German owner moved to Rotterdam in Holland where he obtained the Dutch licence plates that are still on the car ('95-76-TE').
In 1979, the original owner sold the Citroën to the second owner, Mr Anton Lauwaars, another Rotterdam resident, by which time it had covered circa 34,000 kilometres (see file). A well-known property developer, Mr Lauwaars owned the car until he died in 2016; it was always kept in his garage and only driven in summer months. The DS was serviced regularly and subjected to Classic Data appraisals throughout Mr Lauwaars' ownership; these are all on file, testifying to the fact that the car was always in very good condition, never rusty or damaged.

As one would expect of a car that has had only two owners and has always been well maintained, it is outstandingly original, retaining the original chassis, body, engine, and interior. Trimmed in black leather, the interior has a delightful patina and benefits from new carpets (replaced in 2015).
All invoices and records from 1979 onwards are offered with the car - including invoices from Chapron, Paris - together with the original handbook, tools, optional armrest, and jack, the latter a very rare item in itself. Running and driving beautifully, this ultra-desirable soft-top DS is ready for the next owner to use and enjoy.

Saleroom notices

  • Veuillez noter que cette voiture sera accompagnée d'un dossier Chapron confirmant son originalité (spécifications et détails de production). Please note that this car comes with the Chapron files confirming its originality (specifications and production details.)
Contacts
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Citroën DS 21 décapotable 1969
Auction information

This auction is now finished. If you are interested in consigning in future auctions, please contact the specialist department. If you have queries about lots purchased in this auction, please contact customer services.

Buyers' Obligations

ALL BIDDERS MUST AGREE THAT THEY HAVE READ AND UNDERSTOOD BONHAMS' CONDITIONS OF SALE AND AGREE TO BE BOUND BY THEM, AND AGREE TO PAY THE BUYER'S PREMIUM AND ANY OTHER CHARGES MENTIONED IN THE NOTICE TO BIDDERS. THIS AFFECTS THE BIDDERS LEGAL RIGHTS.

If you have any complaints or questions about the Conditions of Sale, please contact your nearest customer services team.

Buyers' Premium and Charges

Buyers' Premium and Charges for Motor Cars, Motorcycles & Automobilia

Buyer's Premium Rates
15% of the Hammer Price

TVA at the current rate of 20% will be added to the Buyer's Premium and charges.

Shipping Notices

For information and estimates on domestic and international shipping as well as export licenses please contact Bonhams Shipping Department.