Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977
Lot 328
Maserati Khamsin Coupé 1977
Sold for €195,500 (US$ 229,438) inc. premium

Lot Details
Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977 Modèle unique avec un T-Top,Maserati Khamsin Coupé 1977
Modèle unique avec un T-Top
Maserati Khamsin Coupé 1977
Carrosserie par Carrozzeria Bertone
Châssis n° AM120US1142
Moteur n° AM120US1142

L'ultime grand modèle lancé par Maserati sous le contrôle de Citroën, la Khamsin (du nom d'un vent saharien), fit ses débuts au salon de Turin 1972 et entra en production en 1974. Dessinée et construite par Bertone, la séduisante carrosserie monocoque 2+2 à hayon de la Khamsin était entièrement fabriquée en acier. Cette voiture à moteur avant était intégralement dotée de suspensions modernes à doubles triangles superposés semblables à celles des Bora et Merak à moteur central, suspensions qui, associées à une répartition des masses 50/50 entre l'avant et l'arrière donnaient à la Khamsin un équilibre proche de la perfection. Et si son niveau d'adhérence était à l'extrême limite inférieur à celui de la Bora, l'architecture conventionnelle de la Khamsin facilitait son contrôle au voisinage de cette limite.

La technologie hydraulique de Citroën (que l'on trouvait sur la Citroën SM à moteur Maserati) servait à actionner les freins et la direction – celle-ci en particulier étant jugée très efficace par les essayeurs – ainsi que les projecteurs dissimulés. Le moteur était la version 4, 9 litres à course allongée du bien connu V8 à 4 ACT de Maserati qui développait 320 ch au régime modéré de 5 500 tr/min et un copieux couple de 49,5 m/kg à 4 000 tours. Les boîtes étaient au choix une ZF manuelle à 5 rapports ou une Borg Warner automatique à 3 rapports et, avec la première, la Khamsin atteignait environ 240 km/h. Apparemment plus conventionnelle que la Bora à moteur central, la Khamsin qui était à l'époque le modèle le plus puissant et le plus cher de Maserati pouvait à juste titre revendiquer le titre de haut de gamme absolu. Grâce à son moteur avant, la Khamsin présentait un caractère plus pratique en offrant un habitacle plus spacieux et plus confortable et une capacité de bagages nettement supérieure. Quatre-cent trente exemplaires seulement de cette véritable et exclusive grande routière virent le jour avant l'arrêt de sa production en 1982.

« AM120US1142 » fut vendue neuve par le distributeur américain de la côte ouest Maserati Automobiles California Inc. en 1977. Une des 100 voitures version US à 5 vitesses, elle était à l'origine peinte en Giallo Fly (jaune vif), sept Khamsin seulement, toutes américaines, étant livrées dans cette teinte spectaculaire. On sait peu de choses des débuts de son histoire, sinon qu'elle fut équipée d'un T-top alors qu'elle était neuve. En réalité, l'historien interne officiel de l'usine, Ermanno Cozza, a confirmé que le distributeur de la côte ouest avait soumis une demande d'homologation officielle de cette transformation, mais du fait que l'usine avait exigé que la voiture fût examinée à Modène avant d'approuver cette solution, l'affaire n'alla pas plus loin. La modification fut réalisée aux Etats-Unis par un atelier indépendant jute avant la livraison au premier propriétaire. La rumeur selon laquelle elle aurait été transformée par le réputé spécialiste Maserati de Fort Lauderdale « The Steering Wheel », qui créa une Merak T-top bien connue, s'étant avérée fausse, nous confirmons que le T-top a été réalisé en Californie. L'exécution en est soignée et les deux petits panneaux peuvent être rapidement démontés ou remontés. La qualité du travail est excellente et les panneaux sont en verre teinté. Le premier propriétaire fit repeindre la voiture en noir avant d'en prendre livraison et il put profiter de sa Khamsin T-top sur les routes ensoleillées de la Californie du sud où elle fut sans doute très remarquée. Il vendit la voiture à la fin des années 1980 à Fine Car Store près de San Diego. C'est là qu'elle fut découverte et achetée par le très connu collectionneur hollandais Paul Koot en octobre 1989 avec 26 000 km au compteur et sans aucune trace de corrosion. Dès son arrivée en Hollande, la voiture fut équipée de pare-chocs européens en provenance d'un ancien stock de pièces neuves. Après quelques années d'usage, Paul Koot vendit la voiture à un autre collectionneur Hollandais de Maserati, le Dr George Lipperts, qui la fit souvent rouler, notamment en participant au 90e anniversaire de Maserati en 2004.




En juin 2010, elle fut acquise par le propriétaire actuel après une recherche exigeante qui lui fit examiner pas moins de 27 Khamsin. Il fut alors séduit par l'absence totale de corrosion et l'état de conservation de cette voiture ainsi que par cet unique T-top qui offre le confort pratique d'une berlinetta et le plaisir de la conduite en plein air.
Ingénieur et perfectionniste sachant intervenir sur ses propres voitures, il fit en sorte que la Khamsin fût en parfait état et il procéda à un changement des joints de culasse en notant que le moteur était intérieurement en excellent état. Il changea les courroies et la plupart des durits hydrauliques et remplaça le compteur en miles par un appareil gradué en kilomètres alors qu'il affichait juste un peu plus de 30 000 miles (48 000 km). Il indique maintenant un peu de moins de
50 000 km. Le volant a aussi été remplacé par un modèle européen correct. Les sièges en cuir noir et les moquettes beige sont en très bon état et grâce à la qualité de l'entretien, la Khamsin démarre « au quart » en promettant des moments de plaisir intense ou des voyages de longue distance avec aise à bord d'une des plus belles, plus efficaces, plus rapides et plus confortables Grand Tourisme de tous les temps.

Selon Marc Sonnery, fondateur du registre Maserati Khamsin en 2004 et auteur d'un ouvrage définitif sur les Khamsin (Maserati les Années Citroën 1968-1975) : « ... à l'exception de la Khamsin Spyder, elle est bien connue et reconnue dans les milieux Maserati comme étant la seule Khamsin découvrable. C'est une des plus belles Khamsin que j'aie jamais examinée du point de vue de son état et un parcours avec son propriétaire en 2011 a montré combien elle était agréable à conduire et pratique à utiliser. »

Après des années passées dans l'ombre, la Khamsin est désormais reconnue par la majorité des passionnés comme un modèle parmi les plus brillants, efficaces et enthousiasmants à conduire de leur époque et bien en avance sur leur temps. Bonhams recommande donc d'examiner avec attention cet unique exemplaire.

1977 Maserati Khamsin Coupé
Coachwork by Carrozzeria Bertone
Chassis no. AM120US1142
Engine no. AM120US1142

Maserati's final major introduction while under Citroën's control, the Khamsin (named after a hot Sahara Desert wind) debuted at the 1972 Turin Show and entered production in 1974. Styled and built at Bertone, the Khamsin's attractive, unitary construction, 2+2 hatchback body was of all steel construction. The front-engined Khamsin featured state-of-the-art, all independent, double-wishbone suspension similar to that of the mid-engined Bora and Merak which, combined with a 50/50 front/rear weight distribution, endowed the Khamsin with near perfect balance; and if its grip level was ultimately inferior to the Bora's, then the Khamsin's conventional layout made it easier to control close to the limit.

Citroën's hydraulic technology (as found in the Maserati-engined Citroën SM) was employed to power the brakes and steering - the latter, in particular, being rated as highly effective by testers - and also to raise the concealed headlamps. The power unit was a longer-stroke, 4.9-litre version of Maserati's familiar quad-cam V8 developing 320bhp at a lowly 5,500rpm and a lusty 354lb/ft of torque at 4,000 revs. A five-speed ZF manual gearbox or three-speed Borg-Warner automatic transmission were options, and when equipped with the former the Khamsin was good for around 240km/h (150mph). Although seemingly less exotic than the mid-engined Bora supercar, the Khamsin was Maserati's biggest-engined and most expensive offering at the time of its introduction, and thus could justifiably claim to be its top-of-the-range model. By virtue of its front-engined layout, the Khamsin offered greater practicality, providing a roomier and more comfortable interior and superior luggage carrying capacity.

A mere 430 examples of this most exclusive and consummate Grand Routier had been made when production ceased in 1982.

AM120US1142 was sold new via the US west coast distributor Maserati Automobiles California Inc. in 1977. One of exactly 100 US 5 speed versions, it was originally Giallo fly (fly yellow) one of only seven Khamsins in that spectacular shade, all of them US models. Little is known of its early history however what is certain is that it received the T top modification when new. In fact the factory's long time historian Ermanno Cozza confirmed that the West coast distributor submitted a request for official approval of the conversion but since the factory required an inspection of the car in Modena to approve it the idea went no further. The modification was carried out in the US by an independent shop just prior to the car's delivery to its first owner. Rumours that it had been cut by well known Fort Lauderdale Maserati dealer the Steering Wheel who created a well known open top Merak proved false so we have to assume the T Top roof was created in California. It was very well executed and allows the two very light panels to be removed or refitted in moments. The quality of the work is excellent, the panels are in fact in tinted glass. The first owner also had the car repainted black before delivery and enjoyed the T Top Khamsin in sunny southern California where it must have turned many heads. He then sold the car In the late 1980's to the Fine Car Store near San Diego. There it was spotted and bought by the well known Dutch collector Paul Koot in October 1989 with only 16.197 miles and in excellent absolutely rust free condition. Upon its importation to Holland the car received a European bumper conversion with new old stock parts. After a few years of limited use Paul Koot sold it to another noted Dutch Maserati collector, Doctor George Lipperts who travelled fairly extensively with it including to the 90th anniversary of Maserati in 2004.

In June 2010 it was bought by its current owner after a diligent quest which involved inspecting no less than 27 Khamsins. He had been struck by how absolutely rust free and well preserved this car was along with its uniqueness as a T Top allowing Berlinetta practicality but full enjoyment of open air driving.

An engineer and perfectionist who works on his own cars he constantly saw to it being in perfect condition and performed an engine out head gasket change noting that the internals were in very good condition. He changed the belts and most of the hydraulic hoses and changed the mile counter to kilometres at a time when it had just over 30,000 miles. It now has less than 50,000kms. The steering wheel was also replaced with a correct European model version. The black leather seats and beige carpets are very well preserved and thanks to excellent maintenance it is on the button ready to be enjoyed for spirited drives or for continental tours as one of the finest, most efficient, fast and comfortable grand tourers of all time.

According to Marc Sonnery founder of the Maserati Khamsin registry in 2004 and author of the definitive work on Khamsins (Maserati the Citroën years 1968-1975): 'Apart from the Khamsin spyder it is well known and recognized in classic Maserati circles as the only open top Khamsin. It is one of the best Khamsins I have ever inspected in terms of condition and a ride with its owner in 2011 showed how enjoyable and practical it is.'

After many years in the shadow the Khamsin has now been recognized by mainstream collectors as one of the most brilliantly competent and thrilling cars to drive of its era, indeed they were far ahead of their time and Bonhams recommends close inspection of this unique example.

Activities
Auction information

This auction is now finished. If you are interested in consigning in future auctions, please contact the specialist department. If you have queries about lots purchased in this auction, please contact customer services.

Buyers' Obligations

ALL BIDDERS MUST AGREE THAT THEY HAVE READ AND UNDERSTOOD BONHAMS' CONDITIONS OF SALE AND AGREE TO BE BOUND BY THEM, AND AGREE TO PAY THE BUYER'S PREMIUM AND ANY OTHER CHARGES MENTIONED IN THE NOTICE TO BIDDERS. THIS AFFECTS THE BIDDERS LEGAL RIGHTS.

If you have any complaints or questions about the Conditions of Sale, please contact your nearest customer services team.

Buyers' Premium and Charges

Buyer's Premium Rates

Motor Cars and Motorcycles
15% on the Hammer Price

Automobilia
25% up to the first €50,000 of the Hammer Price
20% from €50,001 to €1,000,000 of the Hammer Price
12% on the balance thereafter

TVA at the current rate of 20% will be added to the Buyer's Premium

Shipping Notices

For information and estimates on domestic and international shipping as well as export licences please contact Bonhams Shipping Department.

Contacts
  1. Motor Cars (Europe)
    Auction administration - Motor Cars
    Bonhams
    Work
    Work +33 1 42 61 10 11
    FaxFax: +33 1 42 61 10 15
  2. Philip Kantor
    Specialist - Motor Cars
    Bonhams
    Work
    Boulevard Saint-Michel 101
    Brussels, Belgium 1040
    Work +33 1 42 61 10 11
    FaxFax: +33 1 42 61 10 15
Similar Items