1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse'
Lot 379
1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse'
Sold for €287,500 (US$ 353,021) inc. premium

Lot Details
1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse' 1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse'
1930 Voisin C23 Berline 'Lumineuse'
Châssis n° 47001
Moteur n° 47001

Gabriel Voisin fut probablement le plus grand pionnier de l'aviation en France. En 1907, il construisit le premier aéroplane capable de quitter le sol par ses propres moyens et sa société Avions Voisin fut la première usine de production d'avions du monde. Mais la fin de la Grande Guerre, en 1918, mit un terme à ses activités aéronautiques et il dut envisager une reconversion afin de maintenir l'emploi et poursuivre l'exploitation de ses moyens industriels.

Après avoir expérimenté une bicyclette motorisée et une voiturette légère biplace, Voisin décida de produire une automobile qui serait sans concurrence quant au prestige, au confort et à la vitesse. Développé initialement pour André Citroën duquel Voisin racheta l'étude du type, la Voisin M1 à moteur sans soupapes système Knight de 4 litres qui fit son apparition en 1919 fut une des automobiles vraiment modernes apparues après l'armistice. En 1920, celle-ci fut redésignée C1 sans modification des spécifications mécaniques, en hommage au frère de Gabriel Voisin, Charles, décédé en 1913. Une version spéciale fut engagée dans des épreuves de vitesse et des courses de côte afin de démontrer les qualités de vitesse et d'économie du châssis Voisin et, en 1921, un châssis C1, pris sur la ligne de production et doté d'une légère carrosserie en aluminium battit de 6 heures le légendaire Train Bleu entre Paris et Nice.

Voisin resta fidèle au moteur sans soupapes qu'il développa selon ses propres idées et l'étendit à ses plus petits modèles. Introduite fin 1930, la C23 se plaça dans la gamme Voisin entre la 13 CV et les 28 et 33 CV plus importantes et plus chères. La nouvelle Voisin était propulsée par un six-cylindres sans soupapes de trois litres donnant 88 ch qui suffisaient à lui conférer une vitesse de pointe de 130 km/h environ.

Une des innovations le plus célèbres de Gabriel Voisin en matière de dessin de carrosserie fut connue sous l'appellation 'Lumineuse' parce qu'elle combinait de grandes surfaces vitrées à une inhabituelle forme de caisse très anguleuse. Le procédé de construction inspiré de l'aéronautique comportait des panneaux d'aluminium fixés sur une structure complexe de petits bois qui donnaient une carrosserie à la fois robuste et légère, le gain de poids étant une des préoccupations majeures de Voisin. Le positionnement des coffres à bagages sur les côtés de la voiture et bien dans l'empattement permettait de centrer mieux les masses et d'améliorer la stabilité. La position du centre de gravité et le rôle de l'aérodynamique étaient d'une particulière importance pour Gabriel Voisin qui, grâce à son expérience d'avionneur, fut un des premiers à en tenir compte dans l'étude d'une automobile. On dit que le couturier Paul Poiret dessina les premiers draps à motifs art déco spécifiquement pour habiller les Voisin à carrosserie 'Lumineuse'.

La technique moderne, les lignes non conventionnelles et le prix élevé des Voisin fit leur succès auprès des chefs d'état, des artistes et autres célébrités. Le style 'Lumineuse' séduisit quelques-uns des artistes les plus célèbres du moment comme Rudolph Valentino, Maurice Chevalier et Joséphine Baker. L'architecte d'avant-garde Le Corbusier fit souvent poser une 'Lumineuse' sur les photos des bâtiments qu'il avait dessinés.

L'histoire de cette C23 'Lumineuse' reste ignorée avant le début des années 1980 lorsqu'elle fut exportée du Royaume-Uni vers la Hollande. Il existe dans le dossier une photo prise au Royaume-Uni dans les années 1950 portant au dos l'annotation : 'ex Prince Bira'. Si l'on n'a pas de preuve écrite de l'appartenance de cette Voisin au célèbre pilote siamois, ce pourrait être une intéressante piste de recherche pour son futur propriétaire. Appartenant à un collectionneur hollandais, la Voisin a été conservée dans le musée de l'aviation de Soesterberg jusqu'en 1992, date à laquelle elle fut acquise par le frère (décédé) du propriétaire actuel qui utilisa la voiture jusqu'à son décès en 2001. Le dossier contient une autre photo montrant la C23 dans le musée.

Le vendeur actuel entra en possession de la voiture de feu son frère en 2005 et ordonna une restauration depuis le châssis. Commencée en Hollande, la restauration fut menée avec un soin extrême en préservant presque tous les éléments originaux. Totalement refait par Superleggera, le moteur bien entretenu a pu conserver de nombreuses pièces internes. La carrosserie a été repeinte par Martin Dijkhof.
Après le transfert de la voiture en France par le vendeur, la restauration a été complétée par Ventoux Moteurs (Laurent et Raphaël Rondoni). L'intérieur avait été regarni, probablement au Royaume-Uni, en utilisant un matériau incorrect. Heureusement, pendant la restauration, un morceau de drap ancien et probablement du motif original fut découvert, et copié en France. Autre élément intéressant, le blason jusqu'ici non identifié qui orne les coffres latéraux et le flasque de la roue de secours doit dater de l'époque où la voiture était au Royaume-Uni.

Peinte selon un schéma bicolore rouge et noir avec un intérieur assez étonnant brun et beige style art déco, la voiture qui se présente en état totalement restauré est accompagnée de ses papiers d'immatriculation néerlandais (périmés). Survivante d'une marque ayant produit certaines des automobiles les plus typiques de son temps, cette rare et originale C23 'Lumineuse' est une parfaite expression du génie créatif de son légendaire concepteur.

Voisin C23 'Lumineuse' Berline 1930
Chassis no. 47001
Engine no. 47001

Gabriel Voisin was perhaps France's greatest aviation pioneer. In 1907 he built the first practical aeroplane capable of leaving the ground under its own power, and his Avions Voisin company was the first mass producer of aircraft in the world. But the end of WWI in 1918 brought a halt to Voisin's aviation ventures and forced him to look elsewhere to provide employment for his workforce.

After experimenting with motorised bicycles and a light two-seater economy car, Voisin decided to produce an automobile that would be unrivalled for prestige, comfort and speed. Developed for André Citroën from whom Gabriel Voisin purchased the design, the resulting Knight sleeve valve-engined 4.0-litre Voisin M1 appeared in 1919. It was one of the first truly modern cars to be delivered after the Armistice and in 1920 was re-designated 'C1' in honour of Gabriel Voisin's dead brother Charles, though the mechanical specification remained the same. A special version took part in speed trails and hill climbs to demonstrate the speed and economy of the Voisin chassis, and in 1921 a C1 chassis, taken straight off the production line and fitted with a skimpy aluminium body, beat the legendary Blue Train from Paris to Nice by six hours.

Voisin kept faith with the sleeve valve engine, developing the design himself and extending it to the smaller models in the range. Introduced in 1930, the C23 fitted into Voisin's line-up between the 13CV and the larger and more expensive 28CV and 33CV cars. The newcomer was powered by a 3.0-litre sleeve valve six producing 88bhp, which was good enough for a top speed of around 130km/h.

One of Gabriel Voisin's many famous design innovations is the 'Lumineuse' ('luminous') style of coachwork that combined unusually large window openings with striking angular contours. The aircraft-inspired construction used aluminium panels attached to a multiplicity of wooden ribs, making the body strong yet exceptionally light in weight, lightness being another of Gabriel Voisin's preoccupations. Locating the luggage compartments at either side, well within the wheelbase, helped centralise the mass of the car, increasing stability. The centre of gravity's location and the role of aerodynamics were of the utmost importance to Gabriel Voisin, who, thanks to his prior aeronautical experience, was among the first to take them into consideration when designing an automobile. It is said that couturier Paul Poiret designed the first Art Deco-style fabrics specifically to for use in Voisin's Lumineuse-bodied models.
The Voisins' advanced technology, unconventional looks and necessarily high price made them particularly popular with royalty, artists and other celebrities. The Lumineuse style was favoured by some of the most famous artists of the day, including Rudolph Valentino, Maurice Chevalier and Josephine Baker. Radical architect Le Corbusier often included his Lumineuse in photographs of buildings he had designed.

This C23 Lumineuse's history is not known prior to the early 1980s when it was exported from the UK to Holland. There is a photograph on file taken in the UK in the 1950s, which is annotated on the reverse 'ex Prince Bira'. There is no written proof that the Voisin once belonged to the famous Thai racing driver but this might well prove to be a fruitful area of research for the next owner. The property of a Dutch collector, the Voisin was kept at the Airforce Museum in Soesterberg until 1992 when it was purchased by the current owner's late brother, who enjoyed the car until his death in 2001. There is another photograph on file depicting the C23 at the Museum.

The current vendor assumed ownership of his late brother's car in 2005 and commissioned a 'ground upwards' restoration. Commenced in Holland, the work was carried out with great care, preserving almost all its original components. Fully overhauled by Superleggera, the engine had been well maintained, enabling many of the internal parts to be retained. The body was repainted by Martin Dijkhof.
After the vendor moved his cars to France, the restoration was completed there by Ventoux Moteurs (Laurent and Rafael Rondoni). The interior had been re-trimmed, probably in the UK, with an incorrect material. Fortunately, during restoration a piece of older material was discovered, presumably the original design, which was copied in France. Another point of interest is the so far unidentified coat of arms adorning the side boxes and the spare wheel disc, which dates from the car's time in the UK.

Finished in two-tone red/black with a quite breathtaking brown/beige Art Deco interior, the car is presented in fully restored condition and offered with cancelled Dutch registration papers. A survivor of a marque responsible for some of the most exceptional cars of all time, this rare and original C23 Lumineuse is a perfect automotive expression of its legendary designer's creative genius.

Saleroom notices

  • Please note that since going to press we have been advised that the coachwork of this particular Voisin, although of characteristically generous fenestration, is not of the type commonly referred to as 'Lumineuse'. Veuillez noter que depuis l'impression du catalogue, nous avons été informé que la carrosserie de cette Voisin, indépendemment de ses grandes surfaces vitrées, n'est pas du type communément appelé "Lumineuse".
Auction information

This auction is now finished. If you are interested in consigning in future auctions, please contact the specialist department. If you have queries about lots purchased in this auction, please contact customer services.

Buyers' Obligations

ALL BIDDERS MUST AGREE THAT THEY HAVE READ AND UNDERSTOOD BONHAMS' CONDITIONS OF SALE AND AGREE TO BE BOUND BY THEM, AND AGREE TO PAY THE BUYER'S PREMIUM AND ANY OTHER CHARGES MENTIONED IN THE NOTICE TO BIDDERS. THIS AFFECTS THE BIDDERS LEGAL RIGHTS.

If you have any complaints or questions about the Conditions of Sale, please contact your nearest customer services team.

Buyers' Premium and Charges

For all Sales categories excluding Wine, Coins & Medals and Motor Cars and Motorcycles:

Buyer's Premium Rates
25% on the first €50,000 of the Hammer Price
20% from €50,001 to €1,000,000 the Hammer Price
12% on the excess over €1,000,000 of the Hammer Price

TVA at the current rate of 20% will be added to the Buyer's Premium and charges.

Shipping Notices

For information and estimates on domestic and international shipping as well as export licences please contact Bonhams Shipping Department.

Contacts
  1. Philip Kantor
    Specialist - Motor Cars
    Bonhams
    Work
    Boulevard Saint-Michel 101
    Brussels, Belgium 1040
    Work +32 476 879 471
Similar Items