Rob Roy, (1909 -1992) 'Talbot-Maserati', 1951
Lot 1
Rob Roy, (1909 -1992) 'Talbot-Maserati', 1951
Sold for €1,380 (US$ 1,876) inc. premium
Lot Details
Rob Roy, (1909 -1992) 'Talbot-Maserati', 1951
Aquarelle signée et datee '1951' en bas à droite, représentant Giraud Cabantous et Raymond Sommer a la lutte dans un virage.

Monté dans un cadre sous glace.

48 x34 cm



Rob Roy (1909-1992), 'Talbot-Maserati'
watercolour, signed by the artist to the bottom right hand corner, depicting Giraud Cabantous and Raymond Sommer battling through a corner, mounted framed and glazed, the image 48 x 34cm.

Footnotes

  • Né à Mont-de-Marsan le 3 octobre 1909, Rob Roy (nom d'auteur d'après son vrai nom Robert de la Rivière et inspiré du héros de Walter Scott) fut très jeune passionné d'automobiles et du dessin et ne cessa de dessiner et peindre ce qui lui arrivait. Son habileté lui permit ainsi de donner vie aux voitures de l'Âge d'or d'avant guerre, laissant un héritage incommensurable de ces jours anciens.

    C'est son père, excellent caricaturiste et peintre animalier, notamment de chevaux, qui lui transmit ses talents et amour des voitures. En 1926, Rob Roy se rendit pour la première fois aux 24 heures du Mans. Ce fut le coup de foudre et devint admirateur et spectateur régulier de ces duels menés par les champions de l'époque. Enthousiasmé par ces nouvelles voitures, Rob Roy coucha sur papier ses souvenirs, et en 1930 le journal La Petite Gironde le chargea de couvrir le Grand Prix de Bordeaux. Ses dessins révélaient déjà un réel talent allant de paire avec un style très personnel.

    Grand passionné de courses de voitures, il rêvait de devenir pilote de courses automobiles et essaya même en 1931 de devenir pilote d'essai pour Bugatti, sans succès. Il acheta cependant plus tard un ancien BNC 1100cm3 et participa ainsi à plusieurs compétitions.

    Rob Roy réalisa enfin plus tard son rêve en achetant en 1935 une Bugatti T43 à compresseur et se rendit, avec un groupe de fans tout aussi enthousiastes, chez Ettore Bugatti à Molsheim. Il se lia d'amitié avec Ettore et plus encore avec son fils Jean qui cherchait à battre son propre record entre Paris et Molsheim.
    En 1939-40, Rob Roy fut prisonnier des Allemands et envoyé dans un camp en Autriche, duquel il s'échappa en mars 1941. L'héritage de Rob Roy de ces moments tragiques et violents en est un journal détaillé mais vivant et très coloré. Il entama après la guerre une carrière active dans l'industrie automobile et passa une grande partie de son temps libre dans les courses automobiles et fut ami proches de grandes champions. Il fut également illustrateur pour de nombreux magasines spécialisés : L'action automobile, l'Automobile etc. Homme de fort tempérament, énergique et passionné, Rob Roy continua de peindre pour son plaisir les voitures de courses de la Grande Epoque jusqu'à sa mort en 1992.




    Born in Mont de Marsan (southwest France) on October 3rd, 1909, Rob Roy (penname made out of the initials of his name, Robert de la Rivière, and inspired by the Walter Scott hero) was struck early in his youth by a passion for automobiles and drawings and never stopped drawing, painting or sketching the things that happened to him. Thanks to his talent, he knew how to bring to life the vintage cars from the Great Era, leaving a prestigious legacy of those days long gone.
    His talent for drawing and his love for cars came from his father who was an excellent caricaturist and an animal painter, of horses in particular, the means of transport of that era.
    In 1926, Rob Roy went for the first time to the Le Mans 24 Hour Race. It was love a first sight. He became a regular admirer and attentive spectator of the duels fought by the driving aces of the time. Filled with enthusiasm for these new cars, Rob Roy sketched all of his recollections on paper. In 1930, he had his first drawing assignment covering the Bordeaux Grand Prix for the newspaper, La Petite Gironde. His drawings already revealed real talent paired with a very personal style.
    A great fan of car races, he dreamt of becoming a race car driver. In 1931, he even tried to become a Bugatti test driver, but to no avail. Later on, he bought a used BNC 1100cc which allowed him to enter several competitions.
    Rob Roy at long last realized his dream and bought in 1935 a super charged T43 Bugatti and with a group of equally enthusiastic fans ,drove all over France and stopped at Ettore Bugatti's home in Molsheim. Rob Roy was well acquainted with Ettore and more so with his son, Jean, who used to try to break his own speed records between Paris and Molsheim.
    In 1939-1940, Rob Roy was taken prisoner by the Germans to a camp in Austria. In March 1941 he escaped to go back to his family. Rob Roy's legacy of these dramatic and violent times is a lively, colorful and detailed war diary.
    After the war, Rob Roy started a new and intensive professional career, mainly in the car industry. He spent a great deal of his free time in the car racing world and remained a close friend of the great champions. He was also an illustrator for many specialized magazines: l'Action automobile, l'Automobile, etc ... and his signature adorned many Grand Prix posters. man of strong temperament, energy, and passion, Rob Roy continued to paint for his own pleasure the racing cars of the Great Era until his death in October 1992.



    Né à Mont-de-Marsan le 3 octobre 1909, Rob Roy (nom d'auteur d'après son vrai nom Robert de la Rivière et inspiré du héros de Walter Scott) fut très jeune passionné d'automobiles et du dessin et ne cessa de dessiner et peindre ce qui lui arrivait. Son habileté lui permit ainsi de donner vie aux voitures de l'Âge d'or d'avant guerre, laissant un héritage incommensurable de ces jours anciens.

    C'est son père, excellent caricaturiste et peintre animalier, notamment de chevaux, qui lui transmit ses talents et amour des voitures. En 1926, Rob Roy se rendit pour la première fois aux 24 heures du Mans. Ce fut le coup de foudre et devint admirateur et spectateur régulier de ces duels menés par les champions de l'époque. Enthousiasmé par ces nouvelles voitures, Rob Roy coucha sur papier ses souvenirs, et en 1930 le journal La Petite Gironde le chargea de couvrir le Grand Prix de Bordeaux. Ses dessins révélaient déjà un réel talent allant de paire avec un style très personnel.

    Grand passionné de courses de voitures, il rêvait de devenir pilote de courses automobiles et essaya même en 1931 de devenir pilote d'essai pour Bugatti, sans succès. Il acheta cependant plus tard un ancien BNC 1100cm3 et participa ainsi à plusieurs compétitions.

    Rob Roy réalisa enfin plus tard son rêve en achetant en 1935 une Bugatti T43 à compresseur et se rendit, avec un groupe de fans tout aussi enthousiastes, chez Ettore Bugatti à Molsheim. Il se lia d'amitié avec Ettore et plus encore avec son fils Jean qui cherchait à battre son propre record entre Paris et Molsheim.
    En 1939-40, Rob Roy fut prisonnier des Allemands et envoyé dans un camp en Autriche, duquel il s'échappa en mars 1941. L'héritage de Rob Roy de ces moments tragiques et violents en est un journal détaillé mais vivant et très coloré. Il entama après la guerre une carrière active dans l'industrie automobile et passa une grande partie de son temps libre dans les courses automobiles et fut ami proches de grandes champions. Il fut également illustrateur pour de nombreux magasines spécialisés : L'action automobile, l'Automobile etc. Homme de fort tempérament, énergique et passionné, Rob Roy continua de peindre pour son plaisir les voitures de courses de la Grande Epoque jusqu'à sa mort en 1992.
Activities
Auction information

This sale is now finished. If you are interested in consigning in future sales, please contact the specialist department. If you have queries about lots purchased in this sale, please contact customer services.

Buyers' Obligations

ALL BIDDERS MUST AGREE THAT THEY HAVE READ AND UNDERSTOOD BONHAMS' CONDITIONS OF SALE AND AGREE TO BE BOUND BY THEM, AND AGREE TO PAY THE BUYER'S PREMIUM AND ANY OTHER CHARGES MENTIONED IN THE NOTICE TO BIDDERS. THIS AFFECTS THE BIDDERS LEGAL RIGHTS.

If you have any complaints or questions about the Conditions of Sale, please contact your nearest customer services team.

Buyers' Premium and Charges

For all Sales categories excluding Wine, Coins & Medals and Motor Cars and Motorcycles:

Buyer's Premium Rates
25% on the first €50,000 of the Hammer Price
20% from €50,001 to €1,000,000 the Hammer Price
12% on the excess over €1,000,000 of the Hammer Price

TVA at the current rate of 20% will be added to the Buyer's Premium and charges.

Shipping Notices

For information and estimates on domestic and international shipping as well as export licences please contact Bonhams Shipping Department.