1929 Bugatti Type 43 Grand Sport 43303
Lot 120
1929 Bugatti Type 43 Grand Sport 43303
Sold for €1,327,500 (US$ 1,772,743) inc. premium
Lot Details
From the William 'Pim' Hascher Collection Click Here for a recent biography.
1929 Bugatti Type 43 Grand Sport
Chassis no. 43303
Engine no. 130
Colour: Blue

Cylinders: 8; 2,262cc
Gears: 4 + reverse
Power: 120bhp (approximately)
Produced: 1927-32
Production: 160 (including Type 43A)

By the early 1930s Ettore Bugatti had established an unrivalled reputation for building cars with outstanding performance on road or track; the world’s greatest racing drivers enjoying countless successes using the Molsheim factory’s products and often choosing them for their everyday transport.
His earlier efforts notwithstanding, the foundation of Bugatti’s not inconsiderable repute was his family of eight-cylinder cars, the first of which – the Type 30 – appeared in 1922. The Type 30 shared its chassis, axles and gearbox with the later four-cylinder Type 13 Brescia model and was powered by an inline eight displacing 1,991cc. Developments of this superb engine, with its single overhead camshaft and three valves per cylinder, would go on to power the Type 35 Grand Prix car, the Type 38 tourer and Type 43 sports car.
Introduced in 1927, the Type 43 was, in essence, a road-going version of Bugatti’s most successful Grand Prix racing car, the Type 35. The Type 43 used the 2,262cc engine, complete with Roots supercharger, introduced on the Type 35B, which was installed in a new chassis similar to that of the Grand Prix racer. Type 35 wheels were used, together with the larger radiator and brakes also found in the Type 38. Not surprisingly, considering its Grand Prix derivation, the Type 43 proved immensely successful in sports car racing, being campaigned by the factory and a host of private owners.

According to the factory records chassis number ‘43303’, fitted with engine number ‘102’ and factory-built Grand Sport coachwork, was produced in March 1929 and invoiced on 18th February 1930. However its engine was presumably found to be faulty because its number ‘102’ was later deleted, engine number ‘130’ substituted and its invoice date revised to 23rd December 1930. It was invoiced on that date for the sum of 58,566 French francs to Bugatti’s Swiss agency, Bucar SA, of Zurich with delivery scheduled for January 1931. (Engine number ‘102’ was eventually fitted to Type 43 chassis number ‘43305’ which was not delivered until September 1933, well over four years after Type 43 production had ended with chassis number ‘43160’ in April 1929).
In the absence of any surviving Bucar records it cannot be determined who was the car’s first owner. Although in Zurich, Bucar also supplied cars to clients in countries other than Switzerland, notably in Eastern Europe where there were few agencies but also to Holland and Belgium. Indeed, the car may have been invoiced to Bucar of Zurich but delivered elsewhere, there being no known record of it ever having been in Switzerland.
The next that is known of the car is that it came to Holland (if it was not already there) in 1934 and was first owned there by Jan Willem Rens, of Amsterdam, who had purchased it on 2nd May 1935 from the local Bugatti agent, Albatros, a firm belonging to Hendricus Van Ramshorst. In the event, Rens never paid for the car; he had a considerable amount of work done by Albatros, which likewise was not paid for. Rens retained the car for some three years while accumulating a considerable debt at the Bugatti agency. The Type 43 was then bought from Albatros on 10th March 1939 by Ir Bernard Cramer, of Wapenveld, his Hillman being taken in part exchange. It came back to Albatros after the war and, registered ‘G-274’, was raced at Zandvoort by Van Ramshorst. The car displays this same number in two photographs taken at the Albatros establishment in the 1950s, one in a listing of Dutch Bugatti agencies in the 2005 Register of Bugattis in the Netherlands and Belgium, the other in Barrie Price’s Type 57 book.
Postwar the car was acquired via Albatros by Dutch Bugatti enthusiast Guillaume Prick, of Maastricht on 16th June 1951, prior to which its chassis had been shortened to make it into a pure two-seater. It is listed in Prick’s ownership in the 1954 Bugatti Book by Eaglesfield and Hampton, described as a ‘blue two-seater Torpedo’ (a term widely used by Bugatti for pointed-tail cars such as the Type 35) on a shortened chassis, but with no further details. Prick, a founder member of the Dutch Bugatti Club in 1956 and that same year a co-founder of the German Bugatti Club, was a larger-than-life figure who on his many rallies with his beloved Type 43, ‘La Bella Donna’, invariably called for the toast ‘Vive la Marque!’ at every dinner table.
Registered ‘P-5198’, the car is pictured, while still owned by Prick, in the aforementioned 2005 Register of Bugattis in the Netherlands and Belgium. The car was listed as still in Prick’s ownership in Hugh Conway’s 1962 Bugatti Register, by which time it was registered ‘VK-30-14’. Its coachwork was now described as a ‘2/3-seater Grand Sport by Bugatti’, while the shortened chassis was confirmed. Indeed, the Type 43 remained in Prick’s ownership until his death aged 75 on 13th October 1983. Exactly one year later, on 13th October 1984, the car was acquired by Pim Hascher and it is currently registered ‘PX-51-RG’. Used regularly while in Hascher’s ownership, the car remains in its shortened chassis form and, remarkably, has had only two owners since 1951.

• One of only 160 examples produced
• Known history
• Eligible for a wide variety of the most prestigious historic events



Bugatti Type 43 Grand Sport

Châssis no. 43303
Moteur no. 130
Couleur : Bleu

Cylindrée : 8 cylindres, 2,262 litres
Puissance : Environ 120 chevaux
Fabrication : 1927-1932
Production : 160 exemplaires (Type 43 A compris).

Au début des années 1930, Ettore Bugatti s’était fait une réputation sans équivalent dans la construction de voitures de très hautes performances, qu’il s’agisse de conduite sur route ou sur circuit ; les meilleurs pilotes du monde devaient un nombre incalculable de victoires aux voitures de la firme de Molsheim et ils choisissaient aussi cette marque pour s’en servir comme véhicule de tous les jours.
Ses premières créations sont réussies mais ce sont ses voitures à moteurs huit cylindres qui déclencheront la formidable légende Bugatti ; la première, la Type 30, apparaît en 1930. Cette voiture reprend le châssis, les essieux et la boîte de vitesses de la dernière Type 13 quatre cylindres, le modèle Brescia. Elle est équipée d’un moteur huit cylindres en ligne de 1,991 litres. Les développements ultérieurs de ce superbe moteur, arbre à cames en tête, trois soupapes par cylindre, équiperont la Type 35 Grand Prix, la Type 38 Tourer et la voiture de sport Type 43.
Présentée en 1927, la Type 43 est la version routière de la très glorieuse Bugatti Type 35 Grand Prix. Cette type 43 était équipée du moteur de 2,262 litres, suralimenté par un compresseur Roots, d’abord monté sur le Type 35B, monté sur un nouveau châssis semblable à celui de la voiture de Grand Prix. La Type 43 reprenait les roues de la 35 ainsi que le radiateur plus large et les freins du Type 38. Il n’est donc pas surprenant, au vu de sa filiation Grand prix, que cette Type 43 ait obtenu de nombreux succès en compétition, bénéficiant de l’engagement de l’usine et de plusieurs propriétaires privés.
En se reportant aux documents de l’usine, le châssis numéro 43303, équipé du moteur numéro 102 et recevant la carrosserie d’usine Grand Sport, a été fabriqué en mars 1929 et vendu le 18 février 1930. Toutefois, le moteur est présumé défaillant, puisque le numéro 102 a été rayé des registres officiels, le moteur numéro 130 lui étant substitué avec une révision de facture datée du 23 décembre 1930. Elle a été vendue à cette date pour la somme de 58 566 francs français à l’agent Bugatti en Suisse, Bucar SA, de Zurich, avec livraison prévue en janvier 1931. (Il est possible que le moteur numéro 102 ait été monté par la suite sur le châssis de la Type 43 numéro 43305, qui a été livrée en septembre 1933, plus de quatre ans après la cessation de la production de la Type 43, la dernière étant numérotée 43160 en avril 1929).
Il ne reste rien de la documentation Bucar et l’on ne peut donc savoir qui a été le premier propriétaire de cette voiture. Bien qu’étant établi à Zurich, Bucar vendait aussi des voitures à des clients habitant hors de Suisse, particulièrement en Europe de l’Est où il n’y avait pas beaucoup d’agents mais aussi en Hollande et en Belgique. En fait, la voiture vendue à Bucar a pu ensuite être livrée ailleurs, il n’en existe aucune trace en Suisse. Ce que nous savons de l’histoire de la voiture est qu’elle est arrivée en Hollande, en 1934, (pays où elle n’était pas auparavant) où son premier propriétaire est Jan Willem Rens, d’Amsterdam, qui l’a achetée le 2 mai 1935 à l’agent Bugatti local, Albatros, une société appartenant à Hendricus Van Ramhorst.
En fait, Rens n’a jamais payé cette voiture. La société Albatros a effectué de nombreux travaux qui n’ont jamais été payés. Rens gardera la voiture pendant trois ans, accumulant une dette énorme chez l’agent Bugatti. Cette Type 43 a par la suite été vendue par Albatros le 10 mars 1939 à Bernard Cramer, de Wapenveld, sa propre Hillman faisant partie de l’échange. La voiture reviendra chez Albatros après la guerre. Avec le numéro de course G-274, elle sera engagée en compétition par Van Ramhorst, à Zandvoort. La voiture apparaît avec ce numéro sur deux photos prises dans les années 50 aux établissements Albatros, l’une des photos se trouve dans la liste des agents Bugatti hollandais et est reproduite dans l’édition 2005 du « Register of Bugattis in the Nederlands and Belgium », l’autre figure dans le livre de Barrie Price sur les Type 57.
Après la guerre, la voiture est vendue par Albatros à un fan hollandais de Bugatti, Guillaume Prick, de Maastricht, le 16 juin 1951 ; la voiture a été au préalable modifiée, le châssis raccourci pour en faire une vraie deux places. Elle est attribuée à la collection de Prick dans l’édition 1954 du Bugatti Book de Eaglesfield et Hampton, décrite comme « une deux places Torpédo bleu (une appellation souvent utilisée chez Bugatti pour ses carrosseries à arrière pointu, comme la Type 35) sur un châssis raccourci » le tout sans autres détails.
Prick, membre fondateur du Dutch Bugatti Club en 1956 et, la même année, cofondateur du German Bugatti Club, est une veritable célébrité dans les nombreux rallyes où il inscrit sa bien aimée Type 43 « La Bella Donna », toujours le premier à porter un toast en scandant le fameux « Vive la marque ! » dans tous les dîners de fin d’évènement.
La voiture figure, sous le numéro « P-5198 », avec d’autres pièces de la collection de Prick, dans le registre 2005 des Bugatti des Pays Bas et de Belgique, déjà cité. Elle figure aussi comme étant la propriété de Prick dans l’édition 1962 du Bugatti Register de Hugh Conway, mais cette fois sous le numéro « VK-30-14 ». Sa carrosserie est alors référencée comme « 2/3 places Grand Sport de Bugatti », le châssis est confirmé. Cette Type 43 restera la propriété de Prick jusqu’à sa mort, à l’âge de 75 ans, le 13 octobre 1983. Exactement une année plus tard, le 13 octobre 1984, la voiture a été achetée par Pim Hascher et est enregistrée sous le numéro « PX-51-RG ». Ce dernier l’utilisera régulièrement. Le véhicule est resté en configuration châssis raccourci et, fait assez rare pour être noté, il n’a eu que deux propriétaires depuis 1951.

• Seulement 160 exemplaires fabriqués
• Historique connu, chacun de ses propriétaires a conservé la voiture pendant une longue période
• Possibilité d’inscription dans les évènements les plus prestigieux
Auction information

This sale is now finished. If you are interested in consigning in future sales, please contact the specialist department. If you have queries about lots purchased in this sale, please contact customer services.

Buyers' Obligations

ALL BIDDERS MUST AGREE THAT THEY HAVE READ AND UNDERSTOOD BONHAMS' CONDITIONS OF SALE AND AGREE TO BE BOUND BY THEM, AND AGREE TO PAY THE BUYER'S PREMIUM AND ANY OTHER CHARGES MENTIONED IN THE NOTICE TO BIDDERS. THIS AFFECTS THE BIDDERS LEGAL RIGHTS.

If you have any complaints or questions about the Conditions of Sale, please contact your nearest customer services team.

Buyers' Premium and Charges

For all Sales categories excluding Wine, Coins & Medals and Motor Cars and Motorcycles:

Buyer's Premium Rates
25% on the first €50,000 of the Hammer Price
20% from €50,001 to €1,000,000 the Hammer Price
12% on the excess over €1,000,000 of the Hammer Price

TVA at the current rate of 20% will be added to the Buyer's Premium and charges.

Shipping Notices

For information and estimates on domestic and international shipping as well as export licences please contact Bonhams Shipping Department.